Bande dessinée et cinéma

Les BDs incontournables pour ne pas rater sa vie (7ème partie)

Maus de Art SPIEGELMAN
Maus nous conte l’histoire de Vladek ;.Spiegelman, rescapé de l’Europe d’Hitler, et de son fils, un dessinateur de bandes dessinées confronté au récit de son père. Au témoignage :bouleversant de Vladek se mêle un portrait de la relation tendue que l’auteur entretient avec son père vieillissant.
Une Bd qui retourne…

Du vent dans mes mollets, de Raphaële MOUSSAFIR et Mam’zelle Roüge l’illustratrice.
Rachel a neuf ans et depuis quelques temps, elle s’endort toute habillée et avec son cartable. Alors ses parents décident de l’emmener chez la Psy. 10 séances pour découvrir la vie et les sentiments de cette petite fille.
Fan premièrement parce que je suis archi-fan de l’illustratrice Mam’zelle roüge, je la suis depuis longtemps sur son blog. J’ai donc choisi la BD pour ça au départ et puis j’ai beaucoup aimé l’histoire, la façon dont s’était raconté, du point de vue d’une enfant de 9 ans.
Apparemment la BD a été adapté au cinéma, à voir donc !

 Crocodiles de Thomas Mathieu
Histoires de harcèlement et de sexisme ordinaire mises en bandes dessinées.

J’ai énormément aimé cette bande dessinée, elle fait notamment écho au sondage qui est sorti récemment : 100% des parisiennes ont été confronté à du harcélement.
J’ai été tour à tour énervée, récoltée, satisfaite au fil des pages, je vous le conseille chaudement.

Le bleu est une couleur chaude de Julie Maroh
Couverture de Le bleu est une couleur chaudeMon ange de bleu, Bleu du ciel, Bleu des rivières, Source de vie… »La vie de Clémentine bascule le jour où elle rencontre Emma, une jeune fille aux cheveux bleus, qui lui fait découvrir toutes les facettes du désir. Elle lui permettra d’affronter enfin le regard des autres.
Un récit touchant sur une histoire d’amour et sur l’acceptation de soi. (J’ai même versé de gros sanglots) !
Il n’y a plus qu’à voir le film tiré de cette BD : La vie d’Adèle.

Bande dessinée et cinéma

Les BDs incontournables pour ne pas rater sa vie ^^ (7ème partie)

Notre coup de coeur avec mon amoureux
Lincoln de Jérôme et Olivier JOUVRAY
tome 1 à 7

Lincoln est un cow-boy qui n’a pas de  chance depuis son enfance. Ce Lincoln n’est pas très poli et au fil de l’histoire, ça s’empire ! A 19 ans, il se fait « virer » de sa ville natale et le voilà sur les routes où il va faire des rencontres… Un style très frais et surtout très drôle ! à lire absolument !

Chroniques birmanes de Guy DELISLE

Et oui encore une BD de Guy Delisle, mais je suis fan il y a pas à dire ! Cette fois-ci il nous emmène en Birmanie, pas très loin d’Aung San Suu Kyi… Une BD qui noit fait découvre un peu plus son pays et bien sûr toujours son style d’illustration que j’aime beaucoup !

Peter Pan de Loisel
tome 1 à 6

Les histoires de Peter Pan avant et pendant Neverland (le pays imaginaire). Je dirais que c’est un classique de la Bd à lire !

Du vent dans mes mollets de Raphaëlle MOUSSAFIR et illustratrice Mam’zelle Roüge (je suis fan d’elle ♥)

Rachel a neuf ans, une institutrice humiliante, des parents vaches et une copine garce. A neuf ans, on est puni quand on donne son avis. On peste quand les parents gloussent. On glousse quand les parents pestent. On découvre aussi de nouvelles sensations bizarres… Cette grande petite fille dissèque son monde avec un regard drôle et acerbe dont la maturité étonne, amuse et choque. De fous rires en conflits, elle explore l’impitoyable monde de l’enfance, celui des irrépressibles balbutiements sexuels, des mesquineries blessantes et des premiers clivages politiques.
Un ton naïf, une simplicité, des illustrations magnifiques, une très jolie BD !

Bande dessinée et cinéma·Découvertes

Les BDs incontournables pour ne pas rater sa vie (6ème partie)

10 petits insectes de Davide CALI
 Une bonne petit BD rigolote, qui se lit bien ! Une BD que vous pouvez même offrir à des enfants, à partir de 9/10 ans.
10 petits insectes se retrouvent tous ensemble sur l’île de la tortue pour quelques jours. Il ne se connaissent pas, mais pourtant l’un deux vient à mourir…
Univers loufoque et décalé, j’adore !

Isaac le pirate de Christophe BLAIN (auteur de Quai d’Orsay)
tome 1 à 5
 Isaac aime Alice et Alice aime Isaac. Les amants n’ont pas le sou, mais qu’importe ! Un jour viendra, Isaac le sait, où son talent sera reconnu. En attendant son heure de gloire, le peintre vit d’expédients et croise, au hasard d’une de ses balades dans Paris, le chirurgien Henri Demelin. Le bonhomme le persuade d’embarquer quelques jours, le temps de le présenter à son maître, un riche capitaine amateur d’art… 
Les péripéties commencent pour l’un comme pour l’autre.. Une chouette BD, j’aime beaucoup cet auteur.

Les chroniques de Jérusalem de Guy DELISLE, 2011
 Mon préféré de cet auteur, vous pouvez voir d’autres titres ici.
Cette fois-ci, Guy part à Jérusalem pour un an avec toute sa famille. Sa femme travaille pour MSF et les enfants vont à l’école, pendant que lui fait des croquis, découvre la ville et l’histoire de ces peuples et de ces villes. J’ai aimé découvrir plein de lieux inconnus comme toujours et découvrir des cultures.
Je vous conseille vraiment cette BD ! Il me reste à lire les chroniques birmanes.

Silex and the city de JUL
Tome 1 à 3
 Une BD qui met tout de suite l’ambiance avec la liste des personnages de la BD : il y a par exemple Spam DOTCOM (prof de préhistoire-géo en ZEP), Web DOTCOM (Dolto-sapiens et fashion-victim). C’est une BD très drôle qui transporte notre société pendant la préhistoire, il y a plein de jeux de mots très rigolos !
Pourquoi pas à offrir à un ami geek ?

Tonoharu, de Lars MARTINSON
Ce roman graphique américain suit Daniel Wells à son arrivée dans une petite ville de la province japonaise au poste d’assistant scolaire. Ce journal d’une solitude semi-autobiographique suit les difficiles tentatives du jeune homme pour s’intégrer à une société étrange et étrangère. 
Cette BD m’a fait penser aux chroniques de Guy DELISLE à Pyong-yeng. Une BD qui est sympatique à lire !

Bande dessinée et cinéma

Aujourd’hui..

J’ai commencé une nouvelle BD (Chroniques de Jérusalem de Guy DESLILE) en même temps, j’en lis au moins 3 par semaine, vive les bibliothèques gratuites à Paris !
***
J’ai reçu mon premier patron Deer&doe, j’ai acheté le belladone, c’est mon deuxième patron préféré, mais j’ai joué à un jeu pour gagner le patron sureau, j’attends donc le résultat… 😉
Sauf que je viens de lire l’article de Mag et c’est exactement ça. Je me suis fait la danielle et je la trouvais trop classe, je la porte jamais ! Et je trouve sa réalisation de la belladone très chouette mais trop classe pour moi 🙂 Du coup va falloir que je fasse tout pour la rendre moins habillée pour le quotidien. J’aime bien la version de lathelize.
Je ne vais pas me presser pour la faire, je vais prendre le temps de choisir le tissu etc.
J’ai des cadeaux à faire en attendant
***
J’ai gagné le patron Mondrian sur le blog de Gasparine. Chouette !

Et puis j’ai deux créations couture à vous montrer, on n’a pas encore trouvé le temps de les prendre en photo, dommage il fait beau aujourd’hui !

Bande dessinée et cinéma

Les BDs incontournables pour ne pas rater sa vie (5ème partie)

Blacksad de Juan Diaz Canales

Illustrateur :  Juanjo Guarnido         tome 1 à 4
« Il y a des matins où l’on a du mal à digérer son petit-déjeuner. Surtout si on se retrouve devant le cadavre d’un ancien amour. » On comprend vite qu’on se retrouve dans un polar, il y a un meutre, un détective une grande ville etc. Ce que j’ai adoré ce sont vraiment les illustrations et les points de vues/plans. On se croit littéralement au cinéma !

La marche des crabes de Arthur De PINS
  tome 1 et 2 (le 3 à paraître, mais quand ?)
Court métrage récompensé à maintes reprises, La Révolution des Crabes, avant de connaître une suite sous la forme d’un long, sera adapté en bande dessinée : une trilogie caustique autour de la condition d’un crabe, le Cancer Simplicimus Vulgaris ! En effet… Depuis 400 millions d’années, toutes les espèces évoluent dans la joie et l’allégresse. Toutes sauf une : le Cancer Simplicimus Vulgaris, ou crabe carré. Cette sous-espèce de crustacés peuplant les rivages de l’Estuaire de la Gironde est frappée, depuis des millénaires, d’une étrange tare : elle ne peut changer de direction, et est condamnée à marcher selon une même ligne droite ! Mais…
Une  superbe BD qui nous fait penser aux révolutions que l’on a vu fleurir dans le monde entier…

Abélard et les petits papiers, de Régis HAUTIERE

tome 1 et 2
Une tuerie cette BD, l’auteur nous emmène dans un périple. Abélard est un petit poussin qui veut séduire la jolie Epilepie. Il décide donc de lui décrocher la lune… Tous les jours dans son chapeau, il découvre un nouveau proverbe qui va lui indiquer un chemin dans sa vie (j’adore le principe^^). Un road movie animal super ! Vraiment je vous conseille cette BD.

Bande dessinée et cinéma·Découvertes

Les Bds incontournables pour ne pas rater sa vie (4ème partie)

Les ignorants de DAVODEAU

 Une BD où l’on peut prendre son temps pour la lire, on s’imagine l’écriture de cette BD qui a duré un an. C’est l’histoire d’une rencontre entre un viticulteur (sensible au respect de l’environnement) et un auteur de BD (Davodeau).
Étienne et Richard échangent leurs savoirs et savoir-faire, mettent en évidence les points que ces pratiques (artistiques et vigneronnes) peuvent avoir en commun. Au bout du compte, l’un et l’autre répondent à ces questions : comment, pourquoi et pour qui faire des livres ou du vin ?…
Les illustrations sont en noirs et blancs et c’est un livre que je vous conseille chaudement !

SOS Bonheur de GRIFFO, VAN HAMME

On retourne vers une BD plus politique. Dans S.O.S. Bonheur, un album conçu en 1980 et dessiné par un Griffo débutant dans le dessin réaliste,Jean Hamme  pose des questions qui sont au cœur de nos choix de société : Jusqu’où doit aller la sécurité sociale ? Jusqu’à laisser l’État décider de tout ? Pourquoi et pour qui travaillons-nous réellement ? Cela nous regarde-t-il de le savoir ? Jusqu’à quel point l’État doit-il être renseigné sur nous ? Quel est le sens réel du mot liberté, est-ce une utopie, et combien de révolutions seront encore faites en son nom ? etc.
Une BD qui fait réfléchir et qui est partagé en plusieurs petites histoires ! J’ai bien aimé !

Aya de Yopoungon, de Marguerite ABOUET et Clément OBRERIE

 Une BD en 6 tomes. C’est une BD assez fraîche et simple à la fois. Ce que j’ai bien aimé c’est de découvrir la vie des jeunes en Côte d’Ivoire. Une BD pas forcément à acheter mais à lire oui !

Les frères Zimmer contre le reste du monde, de MAHOT

 Ahhahaha, ça c’est de la BD où on ne peut pas s’empêcher de rire et pas seulement un petit sourire au coin des lèvres ! Ce sont des petites saynètes qui parlent de trois personnages : Susan, Karl et Herman. Les illustrations sont très épurées même simplistes, des traits droits. Des personnages en forme de cube ou de boule. Bon en tout cas je vous conseille la lecture, c’est frais et ça fait sourire 🙂